top of page
Pile de livres

Ouvrages !

Femme assise sur un rocher faisant face à la mer et au soleil

Description : 

« Avec le temps, je commençais à voir mes expériences comme un pont que je nomme “le pont de l'intégrité”, les pierres le constituant sont telles les leçons issues de l'ensemble des expériences que j'ai vécues et à travers chacune d'elles se trouve un message à intégrer. Si ce dernier n'est pas assez enveloppé d'amour et de pardon pour moi-même et pour les autres, alors je recommencerais la même expérience autant de fois qu'il faudra jusqu'à ce que l'amour et le pardon soient bien intégrés. C'est la raison pour laquelle ce fameux pont repose uniquement sur l'intégrité de la personne, car il n'y a que l'amour et le pardon qui puissent nous “main-tenir” tous ensemble, bien soudés, telles les pierres entre elles. J'ai compris que c'est en allant vers moi-même que je me sors de l'illusion de la dualité car mes réactions vis-à-vis d'un élément extérieur ne sont que le reflet du travail à faire de l'intérieur. »

Femme se tenant debout face à la lune

Description : 

« Si on venait à peser l'ombre, son poids serait aussi “léger” que celui de la lumière. Cela signifie qu'à tort, nous faisons porter à l'ombre un poids qui n'est pas le sien, l'opposant à la lumière alors qu'elles sont identiques à la base. Quel est donc ce poids que nous lui faisons porter à tort ? Celui de la culpabilité. L'erreur se retrouve souvent rejetée sur quelqu'un d'autre car c'est pénible de faire face au poids de sa culpabilité. De ce fait, une personne n'est jamais réellement allégée puisqu'elle ne travaille jamais dessus. Ce qu'il faudrait savoir aussi c'est que si l'erreur s'est retrouvée dans la culpabilité c'est parce qu'à travers la religion il est question de “confession” et lorsqu'on remonte à la signification de cette dernière, elle est décrite tel un aveu sur un acte blâmable (un péché) pour implorer le pardon de Dieu. Comment ne pas développer une forme de culpabilité si on pense que l'erreur est blâmable ?
Ce qui empêche les parts d'ombres d'être salutaires c'est la couverture de culpabilité et de jugement envers l'erreur. Pour remédier à tout cela, il suffirait d'identifier chacune de nos parts d'ombres et de les reconnaitre de manière sincère envers soi-même et non pas envers quelqu'un afin de comprendre sur quoi travailler. Alors redonnons un sens à l'erreur qui a été déviée de son rôle fondamental ! Elle est devenue source de culpabilité faisant porter un poids alors qu'elle est le reflet de ce qui est à comprendre pour être plus “léger”. C'est de cette façon que l'on fait “jaillir la lumière de l'ombre”. »

En vente ici 

boutique-amazon.png
boutique-fnac.png
logoPayotHome.jpg
10271_bandeau_papyrus_v1.png
boutique-librairie.png
bandeaualkitab3.png
téléchargement (1).png
main.png
boutique-chapitre.png
boutique-decitre.png

Distribué par :

bottom of page